L'APAJH ARIEGE

Imprimer

L’APAJH (Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés), association laïque à but non lucratif, fonde son action sur l’absolu respect de la personne humaine. Elle entend promouvoir la dignité et la citoyenneté des personnes en situation de handicap, œuvrer pour leur épanouissement individuel et leur meilleure intégration à toute forme de la vie sociale.

L’APAJH œuvre depuis plus de 40 ans avec et pour les personnes en situation de handicap, tant dans le domaine de l’école, de la formation professionnelle, du travail, des loisirs. Elle vise à la pleine appartenance de tous à la société commune.

L’Association Départementale de l’APAJH a vu le jour en 1968. En 1980, l’association prend son véritable essor.
- Création en 1983 de l’IME d’Eycheil
- 1986, le CAT / Foyer de Montégut Plantaurel
- 1989, le Foyer de Vie et Occupationnel du Carla-Bayle; SESSAD, ITEP à Eycheil
- 1990, la création d’une Equipe de Préparation et de Suite du Reclassement pour faciliter le placement et l’intégration des travailleurs en situation de handicap
- 1993, le CAT / Foyer de Mercenac et Saint-Girons et l’Atelier Protégé de Montégut Plantaurel
- 1994, le service de Placement Familial Spécialisé à Eycheil
- 1995, la création du SAVS (Service d’Accompagnement à la Vie Sociale) à Montégut Plantaurel
- 1999, la création du SAVS à Saint-Girons
- 2000, la mise en place du Pôle Emploi Handicap regroupant Cap Emploi (ex EPSR), les SAVS de Montégut et Saint-Girons et le Service d’Insertion Socio Professionnelle pour Adultes Handicapés (SISPAH)
- 2002, la reprise par l’APAJH de la gestion du CISELL (Centre d’Insertion Socio Educatif Léo Lagrange) et l’ouverture à La Bastide de Sérou de l’Unité de Traitement et d’Hébergement pour Adultes Autistes (UTHAA)
- 2004, l’ouverture d’un Foyer Occupationnel pour adultes en situation de handicap à Auzat
- 2007, le S.D.A.S. (Service Départemental d’Accompagnement à la Scolarité) à Saint-Girons
- 2009,  Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés à Foix (SAMSAH)
- 2010, Foyer d’Accueil Médicalisé pour personnes adultes en situation de handicap grave d’origine neurologique à Saint-Girons
- 2013, reprise de l'Association Tutélaire 09 qui devient Service Mandataire à la Protection des Majeurs à Pamiers


L’APAJH en quelques chiffres :

•L’Association Départementale de l’Ariège :
  • 250 personnes accueillies en établissement ;
  • 1950 personnes suivies ;
  • 274 salariés ETP (y compris CDD de remplacement) + 98 places ESAT ;
  • 22 millions d’euros de budget annuel.
•La Fédération APAJH (niveau national) :
  • 1962, création de l’APAJH ;
  • 87 associations départementales ;
  • 597 établissements ou services ;
  • 25 000 adhérents ;
  • 25 000 personnes accueillies ou accompagnées ;
  • 13 850 salariés ;
  • 468 millions d’euros de budget annuel.


LES VALEURS DE L’APAJH :

  • Solidarité : le caractère universel du handicap en fait collectivement l’affaire de la société toute entière et individuellement l’affaire de tout homme et toute femme ;
  • Unité : pour toute personne en situation de handicap, quelles que soient les déficiences, la vraie prise en compte de son handicap réside dans le fait de rendre son environnement accessible et accueillant. C’est l’égalité dans le respect des différences ;
  • Service public : les établissements et services de l’APAJH remplissent une mission de service public pour répondre aux obligations que s’est imposée la Nation, s’agissant de l’accueil et de l’accompagnement de la personne en situation de handicap ;
  • Laïcité : valeur centrale de l’APAJH, elle est reconnaissance du caractère universel et positif de la différence dans toute la réalité humaine et sociale. Elle est aussi défense du droit de l’individu, garantie de la liberté de la conscience individuelle. Plus que des espaces tolérants, les établissements et services de l’APAJH sont des espaces de neutralité.
  • Citoyenneté : le combat pour la pleine citoyenneté de la personne en situation de handicap constitue une défense et une application des valeurs de la République, dont la devise, rapportée au handicap, prend un relief singulier.